Il était une fois … une masterclass de journalisme, à la campagne


Publié le 20 septembre 2011 par Damien Van Achter

Je n’aurais jamais imaginé, il y a 5 ans, lorsque j’ai commencé à participer à des jurys de mémoire en journalisme, qu’un jour je me retrouverais à organiser des sessions de cours dans le garage de l’ancienne gendarmerie de mon village, à Eghezée.

Sauf que le web a rendu bien des choses possibles et qu’avec un peu de culot et et d’imagination, je me suis pris à rêver de jouer les GO pour wannabe journalistes. Parce que ça a du sens. Parce que c’est le bon moment. Parce qu’il y a une certaine urgence à réintroduire les notions de plaisir, de partage et de confiance dans nos relations professionnelles. Parce que le « chacun pour sa gueule » me file de l’urticaire et que la vie est trop courte pour la passer à jouer aux échecs.

L’IHECS, l’école où je donne cours depuis 2 ans, m’a en effet proposé en juin dernier de prendre en charge un nouveau cours, en Master 1, dans la section Presse/Info. Marc Sinnave et son équipe, Jean-François Raskin et la direction, ont accepté de soutenir le projet pédagogique que leur ai ensuite suggéré et sur lequel j’ai planché pendant l’été. Et je les en remercie. Vraiment. Parce que c’est un chouia couillu et pas forcément gagné d’avance …

Dans la pratique, le projet est assez simple: emmener mes étudiants « au vert » et vivre 4 jours tous ensemble, 24h/24, pour apprivoiser les outils du web social, expérimenter, tester, bidouiller, se planter, recommencer et in fine, les aider à découvrir de quel(s) journalisme(s) ils se chauffent. Pour manger sur le même coin de table et boire un godet après le rush, pour se lever à 4h du mat’ si l’actu l’impose, pour prendre le temps de se façonner un reader RSS consistant, de soigner leur profil LinkedIn et leur réputation en ligne. Parce que connecté, peu importe que vous soyez à Ouarzazate, San Francisco, Talin, Kigali ou Eghezée.

Pourquoi Eghezée ? Parce que le hasard a voulu qu’un dimanche matin, en allant acheter du poulet au marché de mon bled, j’ai foursquaré ma position. Et que Anathalie m’a répondu et invité à venir prendre l’apéro dans son espace de coworking, fraîchement inauguré dans l’ancienne gendarmerie, située juste en face de la maison où j’ai fais mes premiers pas (#truestory).  Et que j’ai découvert le garage où les pandores garaient leurs bolides. Et vous savez comme les garages ont la faculté de provoquer une étrange fascination chez les bonhommes « qui bossent dans l’informatique » …

Bref, comment voulez-vous ne pas faire confiance à la sérendipité quand elle met sur votre chemin de telles bonnes âmes ?

Donc voilà, à partir de la semaine prochaine, le centre Accortise d’Eghezée nous accueillera, moi et mes 3X20 étudiants pour des sessions de 4 jours, réparties du 27 au 30 septembre, du 11 au 14 octobre et du 25 au 28 octobre.

Il y aura du wifi partout, des ateliers dédiés (data-journalisme, web-documentaire, etc.), du Twitter/Facebook à tous les étages, des chefs de rédaction (Fabrice Cecchi – RTL, Philippe Laloux- Le Soir, Philippe Dautrebande – Vers l’Avenir, Yves Thiran – RTBF, David Flament – Sudpresse) qui viendront parler de leurs expériences et les mettre au parfum de ce qui les attend comme défis pour trouver du boulot, plus tard.

Il y aura aussi Florence et d’autres amis journalistes qui viendront partager avec eux leurs bonnes pratiques, il y aura Ziad et Simon, les deux tauliers de l’Atelier des Médias, sur RFI, qui viendront mettre en boîte une émission avec nous. Il y aura aussi Roland Legrand (Mediafin) et Eric Scherer (France Télévisions) qui viendront leur donner de grands coups de pied au cul … et vous, sur qui je compte pour les challenger, avec une bienveillante indulgence.

Et si vous avez envie de découvrir Eghezée de vos propres yeux, n’hésitez pas à apporter vos tartines et un powerpoint Prezi pour nous expliquer ce que vous faites dans la vie  (et à vous foursquarez aussi, ça fera plaisir à Anathalie), les portes de cette masterclass vous sont grandes-ouvertes.

Début des hostilités, mardi 27 à 9H. Plus d’infos très bientôt sur le dispositif en ligne.

#joyinside

Photos: Accortise. Illustration: « Littéraires, le code est fait pour vous« , par mon inestimable collègue Sabine Blanc

Sharing is Caring ... Do you care about this content ?

33 réflexions au sujet de « Il était une fois … une masterclass de journalisme, à la campagne »

  1. Anathalie MUKUNDWA

    Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup de …. :)))
    C'est avec beaucoup d'émotions que je mets mon premier petit mot sur ce blog :)))J'en ai beaucoup de mots à mettre, je prends juste le temps de respirer :)))
    J'ai juste envie de placer ces 2 citations qui me sont chères :

    – « On peut trouver une solution à tout, le tout est de trouver comment » (Erik Maes dit Père Olive)

    – « Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait  » Twain

    Répondre
  2. Barthox

    Excellentissime!

    Bravo Damien pour l'idée et surtout la réalisation … des sessions qui vont transformer tes étudiants à coup sûr!

    Anathalie, il est évident que tu ne pouvait qu'être emballée par l'idée et je souhaite de tout mon coeur que ce projet t'apporte la visibilité que tu mérites!

    Répondre
  3. Anathalie MUKUNDWA

    Merci beaucoup à toi Xavier!
    Il est clair que je ne pouvais pas mieux tomber que ça soit au niveau du projet lui-même, que de la personne qui le porte (Damien)!
    Je disais, des projets comme celui-là, j'en veux des milliers :)))
    Merci pour la confiance et les encouragements!
    De vraies aventures humaines :)))

    Répondre
  4. Julien Brasseur

    Mais purée, c'est tellement génial comme idée, merde! Moi, je dis « chapeau »… Purée, l'ihecs, c'est quand même pas une idée comme les autres. Bravo, Damien, j'adore! Je suis en congé, le 27 septembre, mais si tu as besoin d'un soutien logistique: faire des courses, aller chercher les sandwiches, faire du café, mettre le fût en perce, tu peux compter sur moi ;-)

    Répondre
  5. Romain Thiry

    Personnellement, je viens de rentrer en Bac 1… à l'IHECS! Je ne peux donc être qu'enthousiaste et agéablement surpris de cette (superbe) initiative. L'ihecs est donc définitivement une école différente (meilleure?) des autres… Après une semaine, je suis déjà conquis par cette « différence », cette envie de mieux faire… Bravo por l'initiative!!!

    Par contre, anathalie…après tant d'années, j'aurais espéré que tu préviennes!!! :D Heureusement que Dominique était la pour me relayer l'info ;)

    Répondre
  6. Anathalie MUKUNDWA

    Et mon petit sur un autre ton, hi hi hi ;))) 
    Si tu étais mon vrai ami (Facebook) tu aurais dû voir que je mijotais depuis longtemps les Master Class avec Damien!
    Blague à part tu peux me blâmer mais je ne pense pas pas parfois aux choses importantes et je n'ai pas eu le réflexe de te prévenir! Mais ça me fait plaisir de te voir réagir ici :)))
    Alors tant qu'on y est grand, tu as déjà ton compte Twitter ?
    Je t'y attends ;)))

    Répondre
  7. Romain Thiry

    PAs de problème hein, je t'en veux déjà preque plus :-D hahaha
    Oui… je me suis inscrit… Mais j'ai encore un peu de mal à être vraiment lancé d'dans là :)

    Répondre
  8. natacha david

    Bravo Damien! contente de voir que l'Ihecs ose le plongeon pour enfin offrir à ses étudiants de nouvelles perspectives aussi indispensables que réjouissantes. Envie aussi de retourner à l'école, d'apprendre avec l'appétit de la campagne et la jeunesse du coeur!

    Répondre
  9. Marie Frenay

    Et m…. A quelques années près, j'y étais ;-)
    N'oublie pas de revenir vers moi quand tu es prêt à organiser ça avec des journalistes belges jaloux de tes étudiants ;-p
    Encore bravo pour la belle initiative!

    Répondre
  10. Jerome Sedyn

    Cher Damien,

    Si seulement tous les journalistes étaient comme toi, le monde serait meilleur :) ! A la base, je ne suis qu'un graphiste un peu geek sur le bords et depuis des années je vois tes tweets et ton évolution. Ma Timeline facebook (et le reste bien sur) m'a amené a tombé amoureux d'une jeune diplomée de l'Ihecs qui bosse maintenant a Ihecs formations. 

    Quel chance ils ont ces ihecsiens ! j'envie cette intiative !!! 

    Je salue la démarche qu'on voudrait voir dans les autres domaines, mais quel enthousiasme, quel plaisir de voir de la passion pour la cause journalistique ! A l'heure ou tout file vers twitter, le mobile et les tablettes, c'est passionnant de voir qu'on encourage a utiliser de bonnes pratiques pour mieux appréhender l'info avec un masterclass…

    Et tout le monde en a bien besoin ! Je suis persuadé que le papier a encore de beaux jours devant lui, mais si les étudiants de l'ihecs prenne le train des TIC, c'est bon signe pour l'avenir du journalisme, qui semble moins morose que les vente de journaux… 

    Je continue bien sur a te lire…

    Bonne continuation

    Répondre
  11. Ping : Rapport de Conflits

  12. Ping : Eghezée, un exemple dans l’apprentissage des nouvelles technologies. | Rapport de Conflits

  13. Ping : Eric Sherer: S’adapter pour survivre | Rapport de Conflits

  14. Ping : Et à la fin de l'envoi, je touche (en tout cas j'essaye) | Damien Van Achter

  15. Ping : Et à la fin de l'envoi, je touche (en tout cas j'essaye) | Damien Van Achter

  16. Ping : First Learn the Rules, Then Break Them | Damien Van Achter

  17. Ping : NEST, NEST'up, NEST'room ... pourquoi j'y participe (et pourquoi vous devriez nous rejoindre) | Damien Van Achter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>