L’agence AP déclare la guerre aux bloggeurs


Publié le 17 juin 2008 par Damien Van Achter

En réclamant aux bloggeurs 12,5 $ à chaque fois qu’ils reproduisent plus de 5 mots de leurs dépêches, l’agence de presse AP est en train de se fourrer dans un sale pétrin. Cette décision, si on peut la comprendre du point de vue strictement commercial et procédurier envers les droits d’auteurs (quoique, le droit de citation, c’est pas fait pour les chiens !), est tout bonnement invraisemblable à l’heure des réseaux sociaux et de la création de valeur ajoutée via la circulation des contenus et la collaboration des utilisateurs.

La réaction des bloggeurs ne s’est pas fait attendre. Pour Michael Arrington, le boss du puissant Techcrunch, la cause est entendue: les contenus AP sont tout simplement bannis de son site. « Nous ne les voyons plus, nous ne les citons plus, nous ne lions plus vers eux. Ils n’existent plus. »

Qu’on me comprenne bien, il est normal que les producteurs de contenus refusent de se faire piller et souhaitent établir des guidelines. Mais pas de cette manière, pas en jouant les cadors et en agitant le spectre de poursuites en justice. C’est mesquin et totalement improductif. La preuve, un boycott de leurs contenus diminuera leur circulation, et in fine leur valeur.

C’est surtout un très mauvais signal que les médias US (qui détiennent collectivement AP) sont en train de donner à leurs confrères étrangers. Je me demande d’ailleurs qu’elle est la position de Belga, qui est également détenue collectivement par les médias, à ce sujet …

Le pompage intégral d’un article (qu’importe qui le produit, un professionnel de l’info ou un amateur éclairé) n’est pas acceptable. Mais j’ai tendance à croire, et je ne suis pas le seul, qu’un mode de répression issu d’un modèle économique à l’agonie n’a aucune chance de fonctionner dans ce nouvel écosystème qui, qu’on le veuille ou non, est en train de s’installer. Mais je me trompe peut-être …

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

8 réflexions au sujet de « L’agence AP déclare la guerre aux bloggeurs »

  1. Benoît

    Bien d'accord avec toi :-)

    Qu'une agence soit vigilante sur l'utilisation de son fond de commerce, quoi de plus normal mais l'excès nuit blabla…

    Pourquoi ne pas trouver une solution plus modérée, par exemple, facturer lorsque le copier-coller est intégral, qu'il n'y a pas citation de la source et que le lien vers le site de l'agence est manquant.

    Mais ici, l'agence profite des possibilités techniques d'un média – Internet – pour scanner automatiquement les sites à la recherche d'une succession de mots, sans comprendre que les potentialités de ce média créent un nouveau rapport entre consommateurs de l'information et l'agence.

    Pitoyable.

    Il faudrait trouver une parade qui ne boycotte pas seulement AP mais perturbe leur stratégie. En mettant partout, dans le code html, etc. des extraits de dépèche en disant « Ceci XXXXX est un extrait d'une dépêche AP. Ne la reproduisez pas, ce n'est pas bien :-) »…

    Aucun tribunal ne condamnerait un bloggeur pour cela mais ça ralentirait bien leur moteur…

    Répondre
  2. Thomas

    C'est toutes la question de la gestion du droit d'auteur qui est remise en question (cfr industrie du film et de la musique). Je n'ai évidement pas la solution mais se refermer sur sois même et adopter une attitude agressive est simplement contreproductif.
    Pour alimenter le débat voici un très bon documentaire (Steal this film):
    http://www.vimeo.com/946983?pg=embed&sec=946983

    Répondre
  3. l'inspecteur d'eric

    Faire le lien entre un blog et l'identité légale du blogmaster est techniquement facile pour le provider mais nécessite une décision de justice (respect de la vie privée).
    On voit mal un juge faire ce genre de démarche uniquement pour permettre à une agence de presse de récupérer quelques euros ! c'est du bluff et rien d'autre.
    Evidement la facture peut être envoyée à l'adresse email du blogmaster genre :

    to goldorakk_9875@gmail.com
    « cher monsieur goldorakk_9875 vous trouverez ci-joint votre facture….blabla »

    tout ça est risible!
    En France le Figaro a aussi envoyé ce genre de réclamation à un blogmaster mais c'était du propre aveu du journal pour attirer l'attention sur le pillage dont les journaux font l'objet et pas dans le but de facturer la reproduction de l'article.

    Répondre
  4. l'inspecteur d'eric

    Faire le lien entre un blog et l'identité légale du blogmaster est techniquement facile pour le provider mais nécessite une décision de justice (respect de la vie privée).
    On voit mal un juge faire ce genre de démarche uniquement pour permettre à une agence de presse de récupérer quelques euros ! c'est du bluff et rien d'autre.
    Evidement la facture peut être envoyée à l'adresse email du blogmaster genre :

    to goldorakk_9875@gmail.com
    « cher monsieur goldorakk_9875 vous trouverez ci-joint votre facture….blabla »

    tout ça est risible!
    En France le Figaro a aussi envoyé ce genre de réclamation à un blogmaster mais c'était du propre aveu du journal pour attirer l'attention sur le pillage dont les journaux font l'objet et pas dans le but de facturer la reproduction de l'article.

    Répondre
  5. l'inspecteur d'eric

    Faire le lien entre un blog et l'identité légale du blogmaster est techniquement facile pour le provider mais nécessite une décision de justice (respect de la vie privée).
    On voit mal un juge faire ce genre de démarche uniquement pour permettre à une agence de presse de récupérer quelques euros ! c'est du bluff et rien d'autre.
    Evidement la facture peut être envoyée à l'adresse email du blogmaster genre :

    to goldorakk_9875@gmail.com
    « cher monsieur goldorakk_9875 vous trouverez ci-joint votre facture….blabla »

    tout ça est risible!
    En France le Figaro a aussi envoyé ce genre de réclamation à un blogmaster mais c'était du propre aveu du journal pour attirer l'attention sur le pillage dont les journaux font l'objet et pas dans le but de facturer la reproduction de l'article.

    Répondre
  6. Damien Van Achter

    excat ! je crois aussi qu'il s'agit de musculation, histoire de faire peur. C'est d'autant plsu ridicule d'ailleurs car un de ces 4, un « gros » bloggeur pourrait dire « chiche ? » et aller au tribunal voir ce que les juges en pensent. Ce n'est pas sans risque mais ça aurait le mérite de clarifier la situation …(enfin, peut-être)

    Répondre
  7. Damien Van Achter

    excat ! je crois aussi qu'il s'agit de musculation, histoire de faire peur. C'est d'autant plsu ridicule d'ailleurs car un de ces 4, un « gros » bloggeur pourrait dire « chiche ? » et aller au tribunal voir ce que les juges en pensent. Ce n'est pas sans risque mais ça aurait le mérite de clarifier la situation …(enfin, peut-être)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>