En v’là du scoop, en v’là !


Publié le 19 mars 2008 par Damien Van Achter

Le groupe de presse belge Roularta, qui détient les titres français L’Express et L’Expansion, tente un mouvement intéressant à destination des bloggeurs. Extraits du mail reçu cette après-midi:

Nous avons le plaisir de vous proposer de faire partie de la nouvelle liste de diffusion privée de L’Express et de L’Expansion, s’adressant ponctuellement à certains bloggeurs et journalistes sélectionnés.
Au programme, des contenus envoyés en exclusivité pour vous et votre blog www.bloggingthenews.info/ :
– des scoops en exclusivité
– certains éléments du magazine papier en avant première
– les endroits du web où L’Express et L’Expansion prennent la parole et créent l’évènement

(…)

La fréquence d’envoi sera maîtrisée, mais dépendra largement de l’actualité.

Si vous souhaitez devenir membre de cette liste de diffusion, merci de nous le faire savoir en répondant « OK » à cet e-mail.
Bien sûr, vous pourrez à chaque envoi décider de ne plus recevoir de mail de notre part.

Christophe Barbier, Directeur de la Rédaction de L’Express
Alain Louyot, Directeur de la Rédaction de L’Expansion

http://i1.wp.com/www.maderniereheure.be/logos/Roularta.jpg?w=960

Cette démarche est intéressante, pour au moins deux raisons

– en donnant la possibilité à des non-journalistes d’accéder à des infos de première main, Roularta joue sur la corde sensible des bloggeurs en les valorisent dans leur rôle de « tête de pont » (devenir un « influenceur », wââ : le grââl !) tout en bénéficiant à travers eux du capital confiance/crédibilité que ces bloggeurs ont acquis auprès de leurs lecteurs. Devenir une source récurrente chez des bloggeurs capables de driver une quantité non négligeable de trafic vers l’origine de l’info, voilà qui n’est permis qu’à condition de libérer l’info tout en monitorant l’usage qui en est fait. (Next step: la vidéo)

– Ce faisant, Roularta augmente considérablement l’effet viral autour de ses news. Avec à la clé une présence accrue dans les moteurs de recherche de manière générique via les backlinks qui seront produits par des PR élevé et dans un laps de temps très restreint. Vous noterez d’ailleurs que, très adroitement, il n’est nulle part fait état dans ce mail d’une quelconque obligation de sourcer les infos qui seraient ainsi transmises. Mais qui oserait ne pas le faire ? Ca serait aller à l’encontre d’une des plus élémentaires règles de bonne conduite dans la blogosphère (think about crédibilité/confiance). A la place (re-finement joué), il est stipulé que l’on pourrait bien sûr décider de ne plus recevoir de mail (t’es fou Charles ?! Me priver d’une bouchée de foie gras ?!)

Bref, une initiative qui ne va pas coûter un balle à Roularta mais qui va augmenter sa présence/pertinence sur le web en faisant grimper ses titres dans les moteurs sur des mots-clés importants (donc valorisables via la pub). Et je les soupçonne même secrètement d’espérer toucher de nouveaux lecteurs pour les ramener vers les éditions papier …(on en se refait pas tout à fait, hein !)

MISE A JOUR: Philippe Couve a reçu lui aussi ce mail (il revient sur la stratégie déployée notamment avec les photos Sarko/Bruni à Disneyland). Idem pour Olivier Ertzscheid (Affordance), qui pointe lui aussi le coté « vous avez une grosse bistouquette, vous voulez bien être notre ami ? », via le mot « classement » utilisé 3 fois. Il souligne aussi, à juste titre, que bien souvent, « sur ce type de « scoops », la blogosphère a souvent une longueur
d’avance sur la presse classique, et que c’est peut-être bien
là le problème »

Identificateurs Technorati : , ,

Sharing is Caring ... Do you care about this content ?

13 réflexions au sujet de « En v’là du scoop, en v’là ! »

  1. kooolman

    je crois qu’enfin les journalistes ont compris que leur avenir passerait irrémédiablement par le net.
    pour l’instant, à travers l’initiative que tu décris, les blogueurs deviennent un outil de diffusion mais on ne va pas se plaindre hein.

    Répondre
  2. Nicolas J

    J’ai reçu ce mail aujourd’hui (ainsi qu’un certain nombre de mes collègues gauchistes), mais je n’en tire pas la même conclusion que toi.

    On va recevoir des informations (peut-être) et en profiter (s’il y a un intérêt) et donc les citer ce qu’il leur apportera des visites et donc des revenus publicitaires.

    Néanmoins, il ne sont pas fou ! Je ne vais pas leur envoyer des milliards de visiteurs mais au maximum une centaine… soyons bons… un millier par mois : pas de quoi gagner de l’oseille avec la pub.

    Valoriser des mots clés, je n’y crois pas !

    Flatter mon égo : bof. Ils connaissent les blogueurs « gauchistes » : on ne fonctionne qu’à l’instinct. Je m’enregistre pour leur truc uniquement pour voir si ça peut donner quelque chose.

    Tous les blogueurs « militants » sont comme moi (contrairement aux types devant moi au classement Wikio, j’annonce une couleur politique) sont fugaces ! Surtout à gauche : si on n’a plus le temps de bloguer, on arrête ! Le jour où je ne bosse plus à 10 minutes de chez moi, PMA s’arrête. Je le dis assez souvent.

    Donc je rejoints le commentateur number one ci-dessus avec qui je suis totalement d’accord, avec un truc en plus : « ils ont peut-être un canal de diffusion supplémentaire, pourquoi s’en priver », comme tu dis, « pour pas un balle ».

    On est donc arrivés à la même conclusion, … J’ai donc répondu OK à leur mail !

    Répondre
  3. Ping : Ma primeur LaPresse du mois passé est maintenant officialisée | Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

  4. Ping : Réflexion sur la nature échangiste blogue journalisme groupe médias relationnistes | Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

  5. Ping : L’Express, l’Expansion et les blogueurs : une stratégie de communication à suivre « internet et opinion - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.

  6. SC

    Roularta invente le perroquet virtuel et vous vous en félicitez. On n’est pas sorti de l’auberge… Enfin, de la bulle…

    Répondre
  7. François

    @Nicolas J : c’est plus subtil que de simplement attendre du trafic en provenance des blogs. D’abord c’est de l’image, pour donner de la visibilité à ces deux titres aux 4 coins du web qui est quand même un espace ultra décentralisé (je me rends visible pas seulement sur mon site mais sur d’autres lieux « d’infuence »).

    Ensuite il doit y avoir comme le dit Damien un objectif de se positionner en référencement en récupérant des liens. A petits liens grands effets : si L’Express et L’Expansion gagnent quelques places sur Google grâce sur quelques mots-clé stratégiques, ils peuvent avoir un supplément de trafic non négligeable et c’est le nerf de la guerre.

    Répondre
  8. LapinLove404

    @SC : je ne sais jamais trop quoi penser de ce genre de commentaire…

    Fais tu exprès de croire que parceque Damien ou d’autres recoivent une info « exclusive », ils vont se contenter de la réprendre telle quelle sans y ajouter leur grain de sel ?

    Ou bien pense tu plus ironiquement que tous ces grains de sels ne changeront rien d’autre que la voix du perroquet ?

    Ou alors, c’est juste une occasion d’en lacher une sur roularta et/ou la bulle 2.0 ?

    Répondre
  9. Fleur

    « Ces gens font du business … ils achètent de l’espace sur vos blogs : conclusion faites-vous rémunérer »

    Exact, entièrement d’accord:
    de la pub gratuite soutirée à la volée en pickbloguet sous couvert de basse flatterie (rendez-vous compte, les bénéficiaires sont les élus entre 100, seules 100 personnes sur 65 millions de Français ont été contactées, wouah, ahaha… ça rappelle les pubs de catalogues suisses envoyés en masse et qui vous promettent d’être dans les seuls 50 heureux chanceux dont la prochaine inscription donnera droit à participer au jeu pour 50000euros, rendez-vous compte, bis, 1 chance sur 50, etc. etc. pas très nouveau le système, finalement, ça reprend juste les méthodes de vente par correspondance en les adaptant), et les lecteurs de blogs qui les croient indépendants de toute autorité médiatique seraient conduits en toute confiance par liens maison vers ces champions de la com’…
    Même s’il est dit quelque part qu’on joue sur l’ego-du-bloggeur, on espère que la plupart resteront circonspects.
    Relais d’accord (subversif si possible) mais pas blog balai (hop un coup de balai vers journalcyniqueoupeople.com), non?

    Répondre
  10. damien

    @ François & Fleur: indeed … de toute manière, relayer une info pour relayer une info (sous prétexte en plus que c’est un scoop) n’aurait aucun sens. Cela peut être à double tranchant pour l’Express … si ce ne sont pas des scoops, cela fera flop, pshit (et accessoirement pan dans leur gueule)

    Se faire rémunérer ? ok … mais combien ?

    Répondre
  11. Fleur

    Oui, un flop, mais après coup. Et encore, les gens sont oublieux des flops pour glisser vers la nouveauté perpétuelle. Après tout, le vrai faux -on ne sait plus- sms passé ou pas (sans preuves visibles) du nouvel obs et ses dérives peopolisées auraient dû décrédibiliser le journal mais apparemment il n’en est rien.
    Double tranchant, je le pensais aussi, avant que la presse dite sérieuse ne se plonge avec délices dans les mauvaises manières sans importance des gala et autres médias de noeuds… maintenant, l’essentiel semble juste de créer l’événement ou d’en être au centre pour des réseaux, bloggeurs ou autres, c’est ce qui importe, les lecteurs semblant oublieux du discrédit qu’un faux scoop apporterait. Je doute un peu de leur promesses: quelle marge de temps leurs scoop laisseraient-ils aux bloggeurs? si leurs équipes travaillent sur des scoops utiles à la mise en valeur de leur journal, n’auront-ils pas peur d’en confier trop tôt avant la sortie du journal? Et si un concurrent mettait la main sur ces envois? ça me paraît suggérer qu’ils useraient des blogs comme d’un effet d’annonce du type « demain j’enlève le haut », « demain j’enlève le bas » (ah, la Myriam de « l’afficheur qui tient ses promesses », 27ans déjà, cette pub?), du teasing, en fait, et les gens se précipiteront sur leur lien ou leur journal papier. Déçus ou pas déçus par l’erreur possible… mais en tout cas du scoop à deux balles.
    Quant à être rémunéré, pour ceux que cela intéresserait, je ne connais même pas comment le sont ceux qui ont mis des pubs sur leurs blogs, donc là, je sèche. Mais il doit bien y avoir un prix discutable par rapport au nombre de visites par jour ou mois… on va se retrouver bientôt à avoir un audimat ou un blogomat pour ce genre de ressources, si cela n’existe déjà (suis pas très au courant des contrats qui courent sur ces nouvelles aires de diffusion)! (en cherchant un terme de publicité, suis tombée sur ce type de lien où l’on parle de valoriser les flux: http://reader.feedshow.com/monetize-rss.fr.html)
    Bien sûr, un avis totalement gratuit, désintéressé (juré!), enfin je vous dirais bien de ne pas suivre les « conseils » (parano) d’une inconnue…
    (Et, après tout, la curiosité me ferait peut-être regarder ce qu’ils proposent, même sans m’en servir sur un blog.)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *