Tristan Nitot à propos de Safari pour Windows, Firefox 3 et les microformats


Publié le 14 juin 2007 par Damien Van Achter

Comme quoi, le hasard fait souvent bien les choses. Ayant une journée à « tuer » avant la conférence de ce matin, je me suis rendu hier à « Paris Capitale du Libre » à l’invitation de Nicolas. Coup de bol, au détour de la salle de presse je vois le Standbloggeur himself en train de répondre une interview de RFI. Le temps de sortir ma caméra (et de le laisser souffler deux secondes), je lançai la discussion sur son billet d’hier à propos de Safari sur Windows. La suite porte, entre autres, sur l’économie du libre, sur Firefox 3 et les microformats, sur le swich dans certaines grosses administrations, sur le potentiel du libre dans les communes/mairies et sur les changements des mentalités en général dans cette économie de l’abondance (vs l’économie de la rareté du logiciel propriétaire), etc.

Sharing is Caring ... Do you care about this content ?

12 réflexions au sujet de « Tristan Nitot à propos de Safari pour Windows, Firefox 3 et les microformats »

  1. Katchina

    Yeah, 800 patates c’est cher payé pour quelques podcasts quand même. Surtout que dans la majorité des cas je parie qu’un bon trépied de table doit suffire (interviews, etc).

    Répondre
  2. Benoît

    On pourrait avoir un débat utile pour savoir si c’est cher payé… mon avis est non mais bon, on n’a pas la même vision des choses donc par commentaire j’essaie pas :-)

    Si tu cherches en trépieds de table, le grand classique (et un des rare valable) c’est ça : http://www.manfrotto.com/Jahia/cache/offonce/pid/3193 Tous les bons magasins de photo l’ont en stock.
    Sinon Gitzo a quelques modèles interessants mais ils fleurtent avec le prix d’un steadycam.

    Je pars d’une expérience photos, évidement. Mais normalement il n’y a que les rotules qui changent.

    Répondre
  3. Ping : Tristan Nitot sur les microformats, Firefox3 et Safari

  4. Nico

    Très intéressant ! Pour compléter ton info, ce n’est pas 4 ou 5 villes qui mutualisent leurs ressources mais 45 (cf. http://www.plonegov.org).

    D’après mon souvenir, OpenCimetière, le logiciel qu’évoque Tritan Nitot a été développé par (ou en collaboration avec) At-Real, une PME marseillaise.

    See you

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *