Google vs éditeurs belges: See you later Alligator


Publié le 21 septembre 2006 par Damien Van Achter

Google s’est donc contenté de demander ce mercredi matin lors de l’audience la suspension de l’astreinte de 500.000 euros fixée pour la non publication du jugement, considérant par ailleurs avoir rempli son obligation en ce qui concerne la suppression des contenus. Chose que réfute Copiepresse, constats d’huissier à l’appui.

Lors de l’audience (je n’ai pas su m’y rendre, on ne peut pas être partout en même temps)  l’avocat des éditeurs Me Magrez a balayé l’argument de Google selon lequel elle n’avait pas été prévenue à temps de l’action en cours. J’avoue ne pas bien comprendre, à partir du moment où des actes judiciaires font foi, pourquoiGoogle tente tout de même de jouer cette carte-là, mais bon, bref.

On s’attend à une ordonnance de la juge en ce qui concerne les astreintes d’ici la fin de la semaine ou en début de semaine prochaine. Un calendrier a par ailleurs été établi et on sait qu’une audience entière sera consacrée à l’affaire le 24 novembre. D’ici là, il y aura échanges de conclusions et d’autres joyeusetés administratives (et plus encore si d’autres éditeurs européens se joignent à la cause).

Plus que jamais, le bras de fer semble engagé et j’ai du mal à imaginer quel revirement de situation permettrait aux deux parties de se mettre autour d’une table rapidemment. Tout porte à croire qu’on est parti pour un sacré tour de carroussel 2.0. Sauf si  la juge confirme les astreintes … ça pourrait donner un coup d’accélérateur, sans pour autant forcer un dialogue qui de toute manière ne semble pas avoir lieu autrement que par avocats interposés.

Je me trompe peut-être, mais j’ai l’impression qu’on est pas près de revoir lesoir.be et lalibre.be dans l’index …  Et comme tout le monde s’y attendait, comme Bubaz le souligne dans les commentaires et Ludovic sur son blog, les chiffres sur le « transfert » de trafic à l’oeuvre vers les éditeurs de contenus qui sont toujours référencés semblent bien réel (« Pour RTL: + 35 pc depuis lundi.  48 % du trafic provient des moteurs de recherche (+ 65 %), et Google contribue à ce trafic à raison de 92 % « ) . Je serais curieux de voir les chiffres Skynet et RTBF. Any autorized people in da houze ? Quant à la hausse du Soir, je veux bien sûr le croire sur quelques jours, buzz oblige,  mais à long terme ?

Il me revient aussi que RTL et la RTBF seraient très proches d’emboîter le pas à Copiepresse si d’aventure les choses devaient prendre une « bonne » tournure. Avec Google vidéo  dans les startings blocks on peut tout à fait comprendre leurs inquiétudes … (re-authorized people ?)

Tiens d’ailleurs, j’ai une question qui me turlupine: si j’enregistre le reportage que RTL a diffusé dans son 19H30 à propos de l’affaire, que je le balance ensuite, avec crédit, sur mon blog (ou sur Youtube, Daylimotion, etc.), de quelle infraction, sachant que je ne vends rien (pas de pub et en plus je source), me renderais-je (éventuellement) coupable ?

Peut-être pourrais-je trouver la réponse dans le nouveau livre de M. Berenboom, qui pointe les blogueurs comme étant « une menace »; livre que l’on peut aisément se procurer après en avoir lu le synopsis dans Google Books (vous ne le voyez peut-être pas, mais là j’ai du mal à contenir un tout léger glimlach :-)

Autre interrogation bigremment effrayante, soulevée par Agnes en commentaire chez François: J’espère que Copiepresse rigole quand elle dit sur son site qu’il faut demander une autorisation « 
pour établir un lien vers un article sur le site
d’un éditeur »
. Visiblement, non …

Enfin, bref, je voulais aussi vous dire que j’étais très heureux « d’héberger » d’aussi constructives discussions. Je trouve, sans nous envoyer des fleurs format 15 tonnes, que ça vole très haut et que la qualité de vos interventions méritait d’être saluée. La présence en ces colonnes d’acteurs de premier plan de ce dossier (arrêtons de parler de « crise », que pensez-vous de « marche forcée vers l’avenir » ?) me réjouis également, profitons-en !

Continuons à creuser ensemble ce satané schmilblick.

J’ai lu et apprécié:
–>> un excellentissime billet de Danny Sullivan (this guy rocks !) sur SearchEngineWatch
« Google’s Belgium Fight: Show Me The Money, Not The Opt-Out, Say Publishers »

« Et si tout cela n’était qu’une demande de reconnaissance ? « (Renaud Hermal)
« De l’importance des relations win-win et du calibre 105 mm » (dans les commentaires chez Promethée)
« Google Actualité pille-t-il les sites d’information ? » (LeBlogMedia)
« L’actualité n’existe pas si elle n’est pas indexée » (Francis Pisani)
« En attaquant Google, certains éditeurs de presse ne se trompent-ils pas de combat ? » (Jeff Mignon, à lire aussi son billet visionnaire à faire hurler les éditeurs 1.0 « Pourquoi Libé n’abandonne-t-il pas le papier ? » (remplacer Libé par La libre, Le Soir, etc.)
 » Presse belge et Google: victoire à la Pyrrhus » (Emmanuel Parody)
Le Monde et Google : accord plutôt que procès (Gilles Klein)
« L’argent fait loi «  (J’ai craché dans mon blog)
“Old, dying media, here’s your lesson for the day: Google doesn’t steal
your content, it just points its millions of users at you. That is to
your benefit. Don’t blow it next time. »
(Nathan Weinberg

et pour le plaisir:

« Google News Removes Belgian Newspaper » (Slashdot, 376 commentaires !)
et puis, évidemment, Google News :-)

L’histoire depuis le début

Technorati Tags: , , ,

Sharing is Caring ... Do you care about this content ?

Une réflexion au sujet de « Google vs éditeurs belges: See you later Alligator »

  1. mongolito404

    Pour la diffusion d’un reportage de RTL via YouTube ou autre sur un blog, c’est de la violation de droit d’auteur (droit de diffusion), qui ne se limite pas aux diffusions avec contrepartie financière (directe ou indirecte). Même si, in fine, ca pourrait faire de la pub à RTL.

    Répondre
  2. Lapinlove404

    Moi aussi j’ai J’ai lu et apprécié l' »excellentissime billet de Danny Sullivan »…

    J’aime beaucoup comment il développe l’idée que pour copiepresse, c’est d’être payé qui est important, pas d’être retiré de google (puisqu’il existe déjà une solution technique simple pour ca).

    Petite reflexion au passage : si j’ai bien compris l’une ou l’autre idées de l’action « pigiste, pas pigeon », il y a, en Belgique, des éditeurs qui ne sont pas très sympas pour ce qui est de la répartition des €€€ avec les auteurs des textes qu’ils publient. Sont-ce les même qui réclament leur part du gateau google (en oubliant le benefs du réfèrencement) ? C’est quand même un brin hypocrite, non ?

    Répondre
  3. Bubaz

    Effectivement Montgolito a raison.
    Il ne t’est pas interdit d’enregistrer un reportage ou un film a des fins personnel sur ton magnéto ou ton DVD. D’ailleur, nous payons tous des droits lorsque nous achetons des supports d’enregistrement (cassette vhs ou dvd/cd à graver) qui sont censés couvrir le manque à gagner des ayants droits.
    Par contre, diffuser un reportage sur un site public sans en avoir reçu l’autorisation de l’ayant droit est évidement proscrit.
    C’est tout le débat actuel qui se passe au niveau des sites de hosting vidéo du type YouTube ou DailyMotion.

    Bubaz

    Répondre
  4. Katchina

    Pour répondre au Lapin qui demande si ce sont les mêmes société d’édition qui d’une part demandent leur part du gateau à Google et d’autre part sous-payent une part non-négligeable de leurs auteurs, je suis retourné sur le blog « Pigiste, pas pigeon » (http://www.pigistepaspigeon.be/blog/) qui nous dit « Stagiaires ou professionnels, les indépendants sont plus nombreux ­– et pour cause – dans la section de Bruxelles-Brabant, puis à Hainaut- Namur, à Liège et au Luxembourg. Mais par rapport au nombre total de journalistes dans ces sections, c’est en province de Luxembourg qu’ils sont proportionnellement plus nombreux, puis à Bruxelles-Brabant, à Liège et en Hainaut-Namur. » Je laisse chacun se faire son idée, en sachant que les SIEGES de Vers l’Avenir et de Sud Presse (Nouvelle Gazette & co) sont à Namur, et ceux de Rossel (Le Soir) et IPM (La Libre, la DH) sont à Bruxelles. Evidemment il y a sans doute des rédactions régionales, je ne suis pas dans le métier moi !

    Donc bon, s’ils ont du mal à s’en sortir et qu’ils sous-payent déjà leurs auteurs, ça sent quand même pas la rose pour eux hein !

    Perso, je dois bien dire que les pages d’infos de La Libre ne m’apportent guère plus qu’un flux d’agence, et que ce sont surtout les « opinion » (au sens large : interviews, Agora, courriers, etc) qui sont intéressantes.

    Répondre
  5. fabrice grosfilley

    Juste un détail en passant : le JT de RTL est à 19 heures , pas à 19H30. On voit que vous intervenez sur une radio de la concurrence … :-)
    A titre personel, si vous reprenez sur ce site un de mes reportages je m’engage à ne rien vous demander en contrepartie, si ce n’est de bien vouloir souligner à quel point mon travail est remarquable …

    Ps : pour les grincheux, c’est du second degré, je précise.

    Répondre
  6. damien

    @Mongolito & Bubaz: ma question jouait un peu la provoc’ mais comme vous le sopulignez tous le sdeux, les chjoses sont quand même loin d’être limpides quant aux « peut » et « peut pas ». Youtube et ses petits copains complqiuent quand même singulièrement la donne.

    @Lapin & Katchina: effectivement, les éditeurs sont loin de jouer franc jeu avec les journalistes (et surtout les pigistes). J’ai discuté hier avec un responsable de société de droits d’auteurs pour les journalistes, le marché belge est un bordel sans nom…

    @Fabrice: gloups, pris en flagrant délit de favoritisme. Ou bien est-ce parce que secrètement, je rêve d’une confrontation à la française sur le 20H ? :)

    Répondre
  7. Katchina

    RTL, c’est quoi ça ?

    Oooh, allez, c’est pas personnel Fabrice, mais voilà bien une chaine dont j’ai oublié jusqu’à la programmation sur ma télécommande ;-) Bah quand on regarde en moyenne 10 minutes de télé par jour, il faut faire des choix hein…

    Répondre
  8. Ping : Le blog du Soir en Ligne

  9. Bubaz

    Histoire de continuer sur le sujet.
    Pour quelle raison, les éditeurs n’ont pas également introduit une action envers Microsoft? C’est vrai, ils ont aussi leur Newsbot sur MSN. Bon, d’accord, c’est loin d’être la panacé question mise à jour, le fonctionnement est tout à fait le même.
    http://fr.be.newsbot.msn.com/

    Ca manque quand même de cohérence cette approche.

    Répondre
  10. Bubaz

    Pour continuer sur le même sujet…
    Dans son excès de zèle à appliquer le jugement belge, Google franchit le pas en supprimant tout simplement du moteur Google (classique), les réfèrences à Lesoir.be, lalibre.be, dhnet.be

    Bref, plus dans les news et plus dans les recherches classiques.

    C’est le cas sur la version belge de google (google.be) mais pas sur google.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *