Go !


Publié le 6 juin 2005 par Damien Van Achter

Bien le bonjour à vous,

Je travaille depuis plusieurs années pour un acteur important du paysage médiatique en Belgique. Ce job, qui a le mérite de payer mes factures, me confine cependant un peu trop à mon goût, à jouer un rôle de passeur d’informations, plutôt que d’en être un véritable acteur.
D’où, après mûre réflexion et moults heures à décrypter, sur d’autres blogs et au quotidien, l’évolution inéxorable vers laquelle tend mon métier, cette décision d’ouvrir un espace pour enrichir et commenter cette sacro-sainte « actualité », grâce à ceux qui la font; c’est-à-dire vous, et quelques autres.

A l’inverse des médias traditionnels, qui ne font que diffuser des messages, ce blog a pour objectif de démarrer des discussions. (la formule n’est pas de moi, merci Loic).

Comment ?

En mettant à votre disposition mon carnet d’adresses et en offrant à ceux qui sont impliqués dans cette actualité l’occasion de re-prendre la parole en s’adressant directement à vous. En leur laissant l’entière responsabilité de leurs propos mais en les recontextualisant pour permettre à chacun de s’y retrouver. A vous ensuite d’en remettre une couche, de les contredire, d’affiner la réflexion, de proposer des liens vers de nouvelles pistes, d’alimenter le débat.

A travers des cartes blanches, et en utilisant tous les outils à notre disposition (l’audio, la vidéo, les réseaux sociaux, les flux RSS et la nanopublication, entre autres), j’espère vous donner à lire, à voir et à entendre d’autres sons de cloches que les sempiternels carillons qui nous vrillent le ciboulot et finissent par nous déresponsabiliser à coups de promesses non tenues et de pathos dégoulinant.

Un bête exemple d’interactivité foireuse qui me fait dire que le chemin est encore long ?

Les heures d’émissions de remplissage dont nous gavent AB3, AB4 et plus souvent qu’à son tour Plug TV (MTV fait aussi assez fort dans ce domaine). Ces chaînes squattent nos réseaux en nous refilant leur catalogue de daube et où l’interactivité se limite le plus souvent à sa forme la plus vénale. Il suffit de voir la crétinerie des jeux présentés par ces nouvelles speakerines en face-cam à deux balles, le prix exhorbitant des sms surtaxés pour y participer et la dose gargantuesque de cul facturé dont on abreuve les insomniaques (quoiqu’il ne fille pas toujours attendre bien tard pour y avoir droit).

Bref, même si le CSA a bien récemment condamné AB4 à la plus grosse amende (20.000 euros) jamais infligée en Belgique pour avoir diffusé ce genre de programme en non-crypté, prendre les gens pour des cons n’a jamais été autant synonyme de rentabilité. Et les exemples ne manquent, en France, aux Etats-Unis (sisi, j’vous jure !) et dans toutes les langues.

A travers ce blog, c’est une tangente à cette constante que je vous propose de tracer avec moi. J’aimerais agir comme une tête de pont pour vos interrogations face aux flux de plus en plus nourris auxquels nous sommes soumis, en télé, en radio et bien sûr, sur le net. Que vous soyez Belges, Français, ou tout simplement Européens, francophones/philes, je vous propose d’utiliser ce blog pour mettre le doigt sur des
sujets qui vous semblent mériter une pause. Faites part de votre expertise, de vos connaissances et de vos remarques sur des sujets qui ne sont pas (trop peu) abordés par nos Grands Médias. Proposez des liens et/ou des extraits d’articles publiés par vos quotidiens, des séquences de vos JT qui vous ont interpellés, des évènements qui se sont déroulés près de chez vous et qui vous semblent révélateurs.Commentez-les et lancez la discussion.

Je m’attacherai pour ma part à tendre mon micro, ma caméra, ma ligne de téléphone à des personnes ressources susceptibles d’enrichir toutes ces réflexions. J’enregistrerai les émissions d’informations et les documentaires susceptibles d’apporter de la matière sur laquelle se baser ou bien que vous m’auriez suggérées. Pour alimenter le débat, encore. J’agirai comme un journaliste à disposition de son public, et non l’inverse. J’ouvrirai ma gueule, aussi, parce que l’objectivité à laquelle je tends n’aura de sens que si ma propre subjectivité peut elle aussi s’exprimer En fait, c’est sans doute surtout pour redonner du sens à la manière d’exercer mon métier que je me lance aujourd’hui dans cette expérience …

Le journalisme citoyen, ou « grassroots journalism » est un concept que l’on doit à des journalistes visionnaires tels Dan Gillmor, JD Lassica, Doc Searls, Jeff Jarvis et plusieurs autres. Aux Etats-Unis principalement, mais aussi en France, des projets, tels Agoravox, fleurissent et des gars comme Christophe montrent l’exemple en usant de leur liberté d’expression pour faire avancer le schmilblick. Enfin, des entrepreneurs passionnés et convaincus n’hésitent pas à investir pour vulgariser (un bon bouquin ) l’outil « blog» en lui faisant largement dépasser le stade du journal intime. Les répercussions dans le monde de l’entreprise (deux exemples ici et ici) n’en sont par ailleurs qu’à leur début. Allez visiter les liens de la colonne de droite, j’en ajouterai au fur et à mesure de l’élaboration de ce blog.

Et pour tous les Français qui s’interrogent sur leur avenir européen, voici un petit bijou signé Bruno Coppens

Sharing is Caring ... Do you care about this content ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *